Passage au WC

Le malade peut se déplacer seul, accompagné, en fauteuil, par lève-malade. Il est souhaitable que le sol soit sec et non glissant. Il est préférable que la porte s’ouvre vers l’extérieur afin que les évolutions en fauteuil soient plus aisées
La cuvette peut être surélevée grâce à un surélévateur amovible posé directement sur la cuvette avec fixations pour réaliser les transferts en toute sécurité. Il peut posséder des accoudoirs

Il existe des cuvettes suspendues pouvant être fixées à la hauteur souhaitée. L’absence d’ancrage au sol permet d’approcher mieux le fauteuil, de même que le nettoyage en est facilité.

Il y a possibilité d’installer un socle surélévateur. Ceci nécessitera des modifications de plomberies

Il existe des cadres s’appuyant sur le sol disposant d’accoudoirs et se plaçant au dessus de la cuvette

Il existe des cuvettes à hauteur réglable par système hydraulique, électrique. En manipulant une télécommande il est ainsi possible que la personne soit relevée progressivement jusqu’à être pratiquement debout en surveillant cette manœuvre afin qu’il n’y ait pas de perte d’équilibre avec bascule en avant.

Enfin il existe des chaises percées Elles ne sont pas à conseiller

Le passage au WC est toujours un temps délicat du fait de la fréquente constipation de ces malades
Il doit y avoir confiance et calme, sans précipitation de la part de la personne en charge de cette surveillance
La constipation doit toujours être objet d’attention.